archives

Notes

Vous êtes ici : Notaires / Introduction / Histoire du notariat méridional / Les origines

Seing manuel de Laurent Calricyl (1266). Archives départementales du Tarn, 6 J 15.

1 : C. M. Cappon, « Le notariat aux Pays-Bas au Moyen Âge », dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 151, 2007, p. 12.

2 : Sur les notaires et tabellions antiques, voir notamment P. Neve, « A l’origine du notariat : Rome et Byzance » dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 129, 2001, p. 12-14 ; Robert-Henri Bautier, « Les diverses origines et l’évolution de l’institution notariale française en tant que dépositaire de la puissance publique » dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 48, 1986, p. 19-28.

3 : Sur la période lombarde, voir Robert-Henri Bautier, « Les diverses origines et l’évolution de l’institution notariale française en tant que dépositaire de la puissance publique » dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 48, 1986, p. 21 ; Franck Roumy, « Histoire du notariat et du droit notarial en France », dans Handbuch zur Geschichte des Notariats der europäischen Traditionen, Mathias Schmoeckel et Werner Schubert dir., Baden-Baden, Nomos, 2009, p. 125-126 (Rheinische Schriften zur Rechtsgeschichte, n° 12) ; Anne Mailloux, « L’émergence du notariat à Lucques (VIIIe-XVIIIe siècles) » dans Le notaire, entre métier et espace public en Europe, VIIIe-XVIIIe siècles, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2008.

4 : André Gouron, « Notariat et renaissance au XIIe siècle » dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 100, 1995, p. 17.

5 : Franck Roumy, « L’ignorance du droit dans la doctrine civiliste des XIIe-XIIIe siècles », dans Cahiers de recherches médiévales [En ligne], 7 | 2000, mis en ligne le 9 juin 2008, consulté le 22 février 2012. URL : http://crm.revues.org/878.

 

 Mentions légales Plan du site