archives

Notes

Vous êtes ici : Notaires / Introduction / Histoire du notariat méridional / Apparition et diffusion du notariat dans le Midi (XIIe s.)

Acte de Guillaume Gor (1292). Archives départementales du Tarn, 144 EDT AA 1.

6 : Sur les origines du notariat, voir Robert-Henri Bautier, « L’authentification des actes privés dans la France médiévale. Notariat public et juridiction gracieuse », dans Chartes, sceaux et chancelleries : études de diplomatique et de sigillographie médiévales, tome I, Paris, École des chartes, 1990, Mémoires et documents de l’École des chartes, n° 34, p. 269-281.

7 : Roger Aubenas, Étude sur le notariat provençal : au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, Aix-en-Provence, Ed. du Feu, 1931.

8 : André Gouron, « Le fond et la forme : l’empreinte du notariat italien sur les pratiques médiévales en France » dans Rolandino e l’ars notaria da Bologna all’Europa, Milano, Dott. A. Giuffrè editore, 2002, p. 719-736.

9 : Arch. dép. Haute-Garonne, 1 E 510.

10 : Arch. dép. Haute-Garonne, H Malte Douzens 1

11 : Pierre Chastang, Lire, écrire, transcrire. Le travail des rédacteurs de cartulaires en Bas-Languedoc (XIe-XIIIe siècles), Paris, CTHS, 2001, p. 272-306.

12 : Emile G. Léonard, « Chanceliers, notaires comtaux et notaires publics dans les actes des comtes de Toulouse » dans Bibliothèque de l’École des chartes, 1955, p. 37-74 et Laurent Macé, Les comtes de Toulouse et leur entourage. Rivalités, alliances et jeux de pouvoir (XIIe-XIIIe siècles), Toulouse, Privat, 2003, p. 136-138.

13 : André Gouron, « Diffusion des consulats méridionaux et expansion du droit romain aux XIIe et XIIIe siècles » dans Bibliothèque de l’École des chartes, vol. 121 n° 1, p. 26-76.

14 : Simone Balossino, « Notaire et institutions communales dans la basse vallée du Rhône (XIIe-moitié du XIIIe siècle » dans Le notaire, entre métier et espace public en Europe, VIIIe-XVIIIe siècles, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2008.

15 : Laurent Mayali, « Les magistri dans l’ancienne Septimanie au XIIe siècle » dans , fasc. X, 1979, p. 91-105.

16 : Arch. dép. Haute-Garonne, H Malte Pézenas 7.

17 : Arch. dép. Hérault, 59 H 15 ; 58 H 11 et 37 ; 59 H 20.

18 : Arch. dép. Gard, G 234-235 ; G 315 ; G 333 ; G 351 ; G 359 ; G 377 ; H 665 ; H 699

19 : Arch. dép. Haute-Garonne, 1 E 510, 573 et 575 ; G 1012 ; 108 H 1 ; H Malte Toulouse 3 et 8 ; 102 H 177 ; H Malte La Selve 25.

20 : Arch. dép. Gard, H 38.

21 : Pierre Chastang, Lire, écrire, transcrire. Le travail des rédacteurs de cartulaires en Bas-Languedoc (XIe-XIIIe siècles), Paris, CTHS, 2001, p. 295 et Hélène Débax, « Un cartulaire, une titulature et un sceau : le programme politique du vicomte Roger II Trencavel dans les années 1180 », dans Les cartulaires méridionaux, sous la direction de D. Le Blévec, Etudes et rencontres de l'Ecole des chartes, Paris, 2006, p.125-143.

22 : Arch. dép. Tarn-et-Garonne, G 639.

23 : Laurent Macé, Les comtes de Toulouse et leur entourage. Rivalités, alliances et jeux de pouvoir (XIIe-XIIIe siècles), Toulouse, Privat, 2003, p. 114-115.

24 : André Gouron, « Diffusion des consulats méridionaux et expansion du droit romain aux XIIe et XIIIe siècles » dans Bibliothèque de l’École des chartes, vol. 121 n° 1, p. 26-76 et « Le fond et la forme : l’empreinte du notariat italien sur les pratiques médiévales en France » dans Rolandino e l’ars notaria da Bologna all’Europa, Milano, Dott. A. Giuffrè editore, 2002, p. 719-736.

25 : Jean Hilaire, « Pratique notariale et droit romain dans les pays de droit écrit », dans Droit romain, jus civile et droit français, 1999, Études d’histoire du droit et des idées politiques, n° 3, p. 412-416, et André Gouron, « Les étapes de la pénétration du droit romain au XIIe siècle dans l’ancienne Septimanie », dans Annales du Midi, t. 69, 1957, p. 103-120.

26 : Tréton, Rodrigue, « Prélude à l'histoire du notariat public à Perpignan et dans le Roussillon », dans Le Gnomon, Revue internationale d'histoire du notariat, n°167, 2011, p.6-28.

 Mentions légales Plan du site