archives

L'authentification des actes notariés

Vous êtes ici : Notaires / Bibliographie

Seing manuel de Mathieu Petit. Archives départementales du Tarn, 6 E 6/253.

L’authentification des actes notariés

Alauzier, Louis d’« À propos des seings manuels des notaires », dans Bulletin philologique et historique du CTHS, t. 2, 1963, p. 859-860.

Bautier, Robert-Henri, « L’authentification des actes privés dans la France médiévale. Notariat public et juridiction gracieuse », dans Chartes, sceaux et chancelleries : études de diplomatique et de sigillographie médiévales. T. I, Paris, Ecole des chartes, 1990, p. 269-340, Mémoires et documents de l’École des chartes, n° 34.

Bidot-Germa, Dominique, « De l’escrivar au notaire : l’écriture, l’authentification et la pratique juridique en Béarn du XIe au XIVe siècle », dans Terres et hommes du sud : 126e congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Toulouse, 9 au 14 avril 2001), Paris, CTHS, 2001, Actes du congrès national des sociétés savantes. Section d’histoire médiévale et de philologie, n° 76.

Coyecque, Ernest, « Comment on faisait au XVIIIe siècle une expédition authentique d’une minute de 1560 », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 99, 1938, p. 222-223.

Étude sur les tabellions et la force probante de leurs actes, en droit romain : de la responsabilité civile des notaires, en droit français, Paris, A. Cotillon, 1883.

Foyer, Jean, « L’histoire du pouvoir notarial d’authentification des actes », dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 25, 1982, p. 3-12.

Friedlander, Alan, « Le premier sceau de juridiction gracieuse dans le Midi :  le sigillum curie biterris » dans Bibliothèque de l’École des Chartes, 1983, vol. 141, p. 23-35.

Gouron, André, « Sceaux rigoureux du Midi de la France », dans Mémoires et travaux publiés par la Société d’histoire du droit et des institutions des anciens pays de droit écrit, Montpellier, Éditions de l’Université de droit et des  sciences économiques, 1958, fasc. IV, p. 41-77.

Guigue, Marie-Claude, De l’origine de la signature et de son emploi au Moyen Âge : principalement dans les pays de droit écrit, Paris, Dumoulin, 1863.

Jey, Claude, Du sceau à la signature : histoire des signes de validation en France (XIIIe-XVe siècles), thèse pour le diplôme d’archiviste paléographe, École nationale des chartes, 2000, dactyl.

Molinier, Alain, « Législation royale en matière de signature des actes notariés », dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 85, p. 4-8.

Moreau, Alain, « Histoire de l’authenticité [notariale] », dans Le Gnomon, Revue internationale d’histoire du notariat, n° 90, 1993, p. 4-13.

Poussy, Capitaine, « Fac-simile du signet authentique des anciens notaires du département du Tarn-et-Garonne », dans Bulletin de la société archéologique de Tarn-et-Garonne, t. 18, 1890, p. 177-188.

Roschach, Ernest, « Les signets authentiques des notaires de Toulouse du XIIIe au XVIe siècle », dans Revue archéologique du Midi de la France, t. 1, 1867, p. 142-162.

Salies, Pierre, « Les seings des notaires toulousains au Moyen Âge », dans Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, t. 28, 1962, p. 41-63.

Seguin, R., « Les signets de notaire de la région de Toulouse du xiiie au xvie siècle », dans Technique, Art, Science, nouv. série, n° 126, 1959, p. 33-34.

 Mentions légales Plan du site